chaman guérisseur druidisme druides druide
mystères chaman



Le Chamanisme druidique


LE CHAMAN ET LE DRUIDE

Le druide chaman établit un ensemble de relations entre la collectivité humaine et le monde des énergies de la nature, des ancêtres et du sacré.
L’importance de la poésie, des musiques rythmiques, du monde forestier et des animaux à cornes au sein des cérémonies chamaniques sont autant de points communs avec le druidisme. En ce sens, le chamanisme forme la racine du druidisme, ce qui explique que la musique et l’utilisation des arts (dont la forge) adoptent des tournures plus primitives dans le chamanisme qu’au sein du druidisme, dans lequel le travail des métaux fut porté à son paroxysme.


LE CHAMANANISME CELTIQUE

De fait, si l’un des quatre talismans celtiques est la pierre protoceltique de la souveraineté (pierre de Fal), alors un quart des connaissances celtodruidiques puisait dans les richesses initiatiques des sociétés précédentes. Et l’on remarque simplement au sein des initiations celtiques l’intégration de pratiques d’ordre chamanique, qui apparaissent plus prépondérantes en Gaule que sur les îles britanniques. Le chamanisme, sous l’égide du mystère Kernunnos, dieu couronné des bois de cerf, se perpétua pour donner naissance à un chamanisme spécifique au monde celtique et particulièrement gaulois. Ce dernier présentait des similitudes avec d’une part celui de l’Asie septentrionale et d’autre part les systèmes colorés de pratiques de magie naturelle des Germains et des Scandinaves (les Celtes furent les initiateurs des Germains). De fait, les runes scandinaves (lettres sacrées utilisées par celui qui en est le créateur mythique, Odin) symbolisent les pouvoirs de la nature et font appel à un savoir d’ordre chamanique.
Pour comprendre la science dont la pierre de Fal figurait le symbole, il faut souligner qu’elle ne peut s’apparenter aux spécialités druidiques, qui demeurent les composantes essentielles de la classe sacerdotale et sa particularité, c’est pourquoi je l’associe à un savoir protoceltique, notamment chamanique, et à la connaissance de la nature de l’univers.

Sur une plaque du vase de Gundestrup se dessine l’initiation chamanique : le dieu chaman (Kernunnos) figure au centre d’un cercle d’animaux, comme le Soleil se trouve au milieu des étoiles. D’un point de vue symbolique, le Soleil s’associe au chasseur, et les constellations aux animaux (les constellations portent souvent le nom d’animaux) : quand le Soleil se lève, il chasse les étoiles, qui se dérobent à sa vue.


 
Présentation

Le Chamanisme

Le Sauvage
et l'Invisible


La Mare Mythique

Le Chamanisme druidique

Les Pratiques chamaniques
des druides


Livres

feuilles

Contact
- LIENS -
Phosphénisme
Naturophénologie
Druidisme
Éditions du
Lion Ailé
Copyright © 2011-2020 Gilles Gablain, tous droits réservés. Mentions légales